Alois & Auguste Stiftung – Grossvater mit Enkelkind auf Arm

Actualités

Quand les bénévoles se muent en potes

Nous y sommes : le premier projet soutenu par la Fondation Alois & Auguste prend forme. Grâce à nos moyens de soutien, l’idée lancée par Cristina De Biasio Marinello, à la tête de l’association mosa!k, peut se concrétiser. «Le Conseil de fondation a apprécié et jugé digne de soutien le fait que ce projet vise spécifiquement le bénévolat en faveur de personnes atteintes de démence à un âge relativement jeune ainsi que de leurs proches», précise Ulrich Gut, président du Conseil de fondation. Concrètement, il s’agit de créer à St-Gall un pool de bénévoles, les mosa!k-frei-zeit-buddys, qui accompagnent des personnes atteintes de démence et leur permettent de vivre des loisirs actifs.
Dès à présent, la nouvelle rubrique «Projets soutenus» sur notre site Internet vous renseignera plus en détail sur les projets qui bénéficient de notre appui.

La documentation relative à l’appel d’offres pour l’année 2023 est en ligne

La Fondation Alois & Auguste a décidé d’ouvrir son appel à candidatures pour l’année 2023 – sans thème principal. Les organisations intéressées par un soutien de projet sont priées de consulter nos critères d’éligiblité et la documention d’appel d’offres 2023. La procédure de soumission se déroule à nouveau en deux étapes. Le délai de soumission des esquisses de projet est fixé au 15 mars 2023.

Soutien financier pour des premiers projets

Dans le cadre de la procédure de soumission de l’année 2022 de la Fondation Alois & Auguste, le Conseil de fondation a accordé cet été des fonds à des projets. « Nous sommes heureux que notre appel lancé en hiver ait suscité de l’intérêt et que nous ayons pu, dès la première année, attribuer des fonds à des projets qui nous ont convaincus. Ils contribuent tous à améliorer la situation des personnes atteintes de démence et de leurs proches grâce au travail bénévole », explique le président du Conseil de fondation, Ulrich Gut. Vous en saurez plus sur les projets soutenus dans les mois à venir en consultant notre site Internet.

Le concept de la procédure de soumission 2023 est actuellement en cours d’élaboration et sera communiqué prochainement. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez de plus amples informations, notre président se tient d’ores et déjà à votre disposition par e-mail. N’oubliez pas d’indiquer le nom de l’organisation pour laquelle vous faites votre demande lorsque vous nous contactez.

Esquisses de projets à soumettre au 31.03.2022

La Fondation Alois & Auguste applique une procédure de soumission en deux étapes. Les organisations qui souhaitent soumettre cette année une demande de soutien pour leur projet de coopération dans le domaine des démences, projet axé sur le bénévolat, peuvent soumettre une esquisse de projet d’ici au 31 mars 2022. L’esquisse doit expliquer l’idée du projet, mettre en évidence l’effet visé et présenter les organisations partenaires. Cette première étape de la soumission est plus sommaire que la demande à proprement parler. Elle permet au Conseil de fondation de procéder à un premier examen de la demande. La deuxième étape, après un avis favorable, nécessitera la soumission du dossier complet.

La fondation Alois & Auguste entre en service

Depuis mi-décembre 2021, les organisations, les individus et les coopérations peuvent déposer leurs demandes de soutien financier auprès de notre fondation. Selon les objectifs, les premières décisions seront prises et des fonds attribués dès le printemps 2022 . Les personnes intéressées peuvent dès à présent compléter le formulaire en ligne et nous faire parvenir la documentation relative à leur projet ou leur offre.

Travail bénévole comme critère d’éligibilité en 2022

Dans sa première année d’attribution, la Fondation Alois & Auguste souhaite promouvoir des projets et des coopérations qui soutiennent l’engagement des bénévoles en faveur des personnes atteintes de démence et de leurs proches. Nos fonds doivent contribuer à développer de nouvelles formes de travail bénévole ou à en consolider des formes existantes dans les communes, les villes ou les régions. Cela implique la nécessité de transmettre des connaissances aux bénévoles et de promouvoir la collaboration avec les spécialistes.