Alois & Auguste Stiftung – Fragen an ...

Cinq questions pour Ulrich Gut

Fondation Alois & Auguste – Dr Ulrich Gut

La fondation Alois & Auguste a été créée en 2021. Avec quelle intention ?
Avec la nouvelle fondation Alois & Auguste, nous avons pour objectif de rendre la vie plus facile aux personnes atteintes de démence et à leurs proches. Il n’existe que peu de fondations et d’organisations qui sont essentiellement actives dans le domaine de l’Alzheimer et des autres démences. Pour la plupart d’entre elles, ce thème n’est qu’un aspect partiel de leur travail. Les membres de notre Conseil de fondation sont, eux, issus de l’accompagnement et du suivi des proches, des Swiss Memory Clinics, de l’association Médecins de famille et de l’enfance (mfe), d’un institut universitaire de la santé ainsi que d’Alzheimer Suisse. Les projets que nous soutenons se focalisent clairement sur les démences et les personnes siégeant au Conseil de fondation ont toutes une expertise reconnue en la matière.

Qu’est-ce qui devrait caractériser une organisation qui vous soumet une demande de soutien ?
Elle devrait fournir un travail concret s’adressant directement à des personnes. Il peut s’agir d’une institution publique, par exemple une ville ou une commune, ou encore d’une organisation à but non lucratif regroupant des spécialistes ou des bénévoles. Néanmoins, il nous semble important d’avoir l’esprit large. Aussi, une demande de soutien provenant d’une entreprise nous semble tout aussi recevable si, dans le cadre de l’une de ses innombrables tâches, l’entreprise a reconnu la valeur des compétences dans le domaine des démences ainsi que la multitude des améliorations qu’il est possible d’apporter à la vie des personnes atteintes de démence et de leurs proches. Je pense par exemple au transport public, à la gastronomie, à des offres de loisirs, pour ne citer que quelques exemples. Cependant, nous ne transigeons pas sur l’aspect de coopération des projets. Les demandes individuelles de soutien ne sont pas recevables chez nous.

Allez-vous aussi lancer vos propres projets ou participer à des projets ? Ou cela ne correspond-il pas à l’esprit de votre fondation ?
Alois & Auguste est une fondation de soutien. Dès lors, elle rend possible des projets de tiers par un soutien financier, mais elle ne lance pas de projets et n’y collabore pas. La fondation peut toutefois favoriser la réussite des projets par son évaluation constructive et critique ainsi que par le suivi des esquisses de projet et des demandes de soutien.

Dans sa première année d’attribution, le Conseil de fondation a décidé de soutenir des projets de coopération dans le domaine du bénévolat. Pourquoi ?
Nous, les membres du Conseil de fondation, sommes pleins d’estime et de gratitude à l’égard du travail bénévole qui est d’ores et déjà fourni en faveur des personnes atteintes de démence et de leurs proches. Toute personne qui fait preuve d’un tel engagement crée dans sa famille et son entourage personnel un terrain favorable à la compréhension de la vie avec une démence. Nous voulons contribuer à multiplier encore l’effet de cet engagement.

Quelle vision de la fondation avez-vous pour les années à venir ?
Je souhaite que les projets soutenus par notre fondation aient un effet et un rayonnement qui dépasse largement la région où ils ont été mis en œuvre. J’aimerais que d’autres organisations s’y inspirent pour lancer des projets à leur tour.

Retour haut de page